Face à la mer aux Prairies de Palombaggia

Pour illustrer l’offre croissante de biens immobilier de prestige en Corse, nous voulons vous faire découvrir des propriétés d’exception a la vente ou en location dans cette rubrique.

Située à 2 pas de la sublime plage de Palombaggia par un accès prive a travers la pinède, cette belle villa contemporaine de 4 chambres offre une superbe vue mer sur les îles Cerbicales et la Sardaigne depuis la terrasse avec piscine à débordement.
Located at 2 steps from the beautiful beach of Palombaggia by a private access through the pinewood this contemporary villa offers superb sea views from the pool deck.

Ref. RL147

Plus de biens immobilier à Palombaggia

Le marché de l’immobilier de luxe selon BARNES

Pas de surcote pour les maisons de famille sur le littoral

Le marché des résidences en bord de mer est à l’aune de la société française. Il reflète les changements d’aspirations de nos contemporains, les évolutions de leurs moyens financiers. Il donne aussi une indication de leur âge. Bien sûr, ce marché traduit également la nouvelle donne imposée par la conjoncture  économique internationale.

S’agissant des évolutions sociétales, de Deauville à Porto Vecchio, les collaborateurs de BARNES dressent sur tout le littoral le même constat : la notion de maison de famille est en désuétude. Les biens ne restent plus dans le même patrimoine pendant cinquante ans et plus. Au contraire, la rotation s’accélère. Sur la côte basque, par exemple, les biens changent de propriétaires tous les cinq à dix ans.

De fait, sur l’ensemble des côtes, les transactions se révèlent très souvent réalisées par des chefs d’entreprises qui réinvestissent une partie du fruit de leur cession. Ce phénomène est particulièrement constaté à Saint-Tropez où avec cette population, le marché reprend doucement après une certaine atonie.

Ces nouveaux retraités argentés contribuent évidemment à augmenter l’âge moyen des acquéreurs. Cette tendance lourde est cependant atténuée par des profils atypiques : riches traders français exerçant à Londres ou Singapour, cadres dirigeants expatriés dotés d’un pouvoir d’achat exceptionnel. Les acquéreurs ont certes les moyens, et il en faut pour prendre des options sur des biens oscillant entre 400 000 € à Deauville et… 95 millions à Cannes (il s’agit d’une villa de 3 600 mètres carrés !). Pour autant, aucune transaction n’aboutit si le prix est surcoté. Du côté de Biarritz et de Saint-Jean-de-Luz, la sanction est immédiate : la maison ne reçoit aucune visite, au-delà de 20% de surévaluation.

Enfin, preuve de la mondialisation des échanges, les acquéreurs qui contribuent à l’animation du marché sont largement internationaux : des Russes principalement, mais aussi de riches familles du proche et Moyen-Orient qui cherchent à sanctuariser une partie de leurs avoirs dans des pays plus calmes que les leurs.

La palette des prix :

  • Deauville : entre 400 et 800 000 €. Peu de transactions à des prix supérieurs à 1 million d’euros.
  • Arcachon, Pyla, Cap Ferret : entre 700 000 et 2,5 millions d’euros
  • Côte basque : entre 500 000 et 1,5 million d’euros. Une transaction à plus de 5 millions d’euros pour une maison Art Déco vue mer et golf.
  • Provence et littoral : entre 800 000 et 1,5 million d’euros.
  • Cannes : entre 15 000 et 20 000 € le mètre carré pour les appartements. Prix des – villas entre 700 000  et 95 millions d’euros !
  • Saint-Tropez : entre 1 million et 14 millions
  • Corse : preuve d’une montée en puissance spectaculaire vers l’immobilier de luxe, une villa vendue 5 millions d’euros à Porto Vecchio.

Les tendances de l’immobilier de luxe en bord de mer

Immobilier : Barnes s’implante en Corse

Toute l’équipe de l’agence Barnes Corse est heureuse de vous souhaiter une très belle année 2014 ! Que celle-ci soit riche en petits et grands bonheurs et qu’elle vous permette de concrétiser tous vos projets !
Et pour bien commencer cette année, nous sommes heureux de vous présenter notre nouveau site et restons bien sur à votre disposition dans notre agence à Porto-vecchio pour vos projets de vente ou location en Corse du sud.

L’immobilier de prestige résiste

Si l’immobilier en général souffre toujours de la crise, la niche que constitue l’immobilier de prestige résiste. Avec toutefois un renversement de situation par rapport à il y a quelques années : désormais ce sont les acheteurs qui mènent le marché.
Acquérir une parcelle de paradis en bord de mer fait encore rêver les étrangers fortunés. Ils sont nombreux à s’intéresser au sud de la Françe qui conserve son aura dans le monde entier, malgré la complexité de la fiscalité française qui pourrait les décourager.
Contrairement à l’immobilier classique, le haut de gamme ne connaît pas la crise. Face à l’offre abondante de biens de luxe, les acquéreurs, plus nombreux, ont repris la main sur le marché et peuvent facilement négocier. Toutefois, un produit bien situé, bien entretenu, bien conçu et mis en vente à un prix honnête se vend rapidement et sans négociation.

Lire la suite de l’article sur CorseMatin.com